La passion automobile,tuning,german,oldschool,yougtimers,miniatures
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresGroupesFAQConnexion

Partagez | 
 

 r 5 turbo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
TOFTOF49
Admin
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 8548
Age : 36
Localisation : 49
Humeur : ca depend qui le demande
Date d'inscription : 02/12/2007

MessageSujet: r 5 turbo   Jeu 25 Fév 2010 - 17:46

voila on va attaquer un monstre sacre la r 5 turbo phase 1 et 2,serie limitée puisque renault faisai modifie des caisses de r 5 de serie chez heulliez a cerizay,elle n avai d ailleurs plus beaucoup de point commun avec la r 5 de serie,a part les deux portes,les ailes avant et arrieres etaient differentes,l implantation mecanique,la mecanique le freinage tout etai different,le phase deux etant pour moi moins spectaculaire car elle reprenai l interieur de la r 5 alpine turbo,beaucoup plus conventionel,le bloc est le fameux bloc cleon,maltraite par un gros turbo,mais il n est plus gaver par un carbu mais par une injection type k jet comme sur les premieres golf gti,petite particularite le plateau doseur possede 6 sorties pour 4 cylindres!?


COUP DE GENIE
Jean Terramorsi et Henry Lherm sont les 2 initiateurs du projet R5 Turbo. Pour mener à bien leur idée ils vont convaincre les responsables de la régie que le proto qu'ils veulent développer pour la compétition pourrait être adapté à une commercialisation en petite série. Leur premier cahier des charges comprend déjà les grands traits de caractère de l'auto: Moteur turbo en position centrale, grosses jantes et carrosserie spectaculaire... tout un programme pour la paisible Renault 5 ! Après le décès trop rapide de Jean Terramorsi, le projet est finalement remis entre les mains de Renault Sport, dirigé à l'époque par Gérard Larousse. Ce dernier met sur l'affaire ses meilleurs ingénieurs dont Bernard Dudot qui deviendra plusieurs années plus tard le père du V10 six fois champion du monde de F1... Ne bénéficiant pas de budgets suffisants, l'équipe travaille avant tout par passion sans compter les heures supplémentaires... et heureusement, sans quoi la R5 Turbo n'aurait peut-être jamais existé ! Le cahier des charges affiné prévoit une maniabilité hors pair, une tenue de route efficace et une puissance importante. La stratégie originale a cependant été inversée à mesure que le projet prenait forme. En effet, l'équipe élabore désormais une sportive de route qui pourrait, à moindre frais, se muer en véritable bête de compétition. Larousse envisage un prix de vente inférieur à 100 000 FF de l'époque... un rêve abordable pour bien des passionnés de voitures de sport !


DU REVE A LA REALITE
Ce n'est qu'en Juillet 1978 que la clientèle découvre, ébahie, la version civile de la R5 Turbo. Les 2 livrées proposées sont bien dans l'air des "seventies" : rouge ou bleu, avec intérieur assorti. L'intérieur fait effectivement autant sensation que la ligne bestiale et massive. Ses formes et ses couleurs étonnent, tout comme la présence du moteur derrière les sièges ! Plus rien à voir avec la 5 GTL de madame... Pour le tableau de bord, la R5 Turbo a récupéré une étude de style proposée pour la R5 Alpine, mais qui n'était pas viable commercialement. Cet intérieur sera d'ailleurs abandonné sur la Turbo 2 pour celui de la R5 "grande série". La Turbo est belle, impressionnante et le coeur des passionné est aussitôt conquis par ses galbes généreux et sensuels. Pourtant, produite à raison de 5 voitures par jour à son démarrage, il faut s'armer de patience en passant commande ! Au niveau du tarif, le cahier des charges n'a pas pu être respecté. La Turbo est vendue près de 150 000 FF, c'est beaucoup et peu à la fois pour ce qui va devenir une des voitures de sport françaises les plus côtées en collection. La Turbo2 sera elle vendue moins cher par l'abandon de pièces coûteuses comme les portes en alu. Et il faut reconnaître que malgré les années, la R5 Turbo conserve un sex appeal très puissant...



technique et chiffre

CARACTERISTIQUES TECHNIQUES RENAULT 5 TURBO
Type (cylindres): 4 en ligne, central AR
Alimentation: injection mécanique BOSCH K-Jetronic + turbocompresseur Garett T3 (860 g/cm2) , échangeur air/air
Cylindrée en cm3: 1397
Alésage x course en mm: 76x77
Puissance ch DIN à tr/mn: 160 à 6 000
Couple maxi en mkg à tr/mn: 21,4 à 3 250
Transmission: AR, Boîte de vitesses 5 rapports
Pneus : AV 190/55 HR 340 - AR 220/55 VR 365
Poids constructeur en kg: 970
Freins : 4 disques ventilés fonte (ø 260 mm)
PERFORMANCES
Rapport poids/puissance : 6 Kg/ch
Vitesse maxi en km/h: 210
1 000 m DA en secondes: 27,8
400 m DA : 15"
0 à 100 km/h en secondes: 6,4
CONSOMAMTION
En vitesse stabilisée à 90 km/h : 7,1 I.
En vitesse stabilisée à 120 km/h : 10 I.


photos:




voila une partie du depliant commercial qui servai a choisir sa couleur



et la une vue du moteur de la r 5 alpine turbo le moteur de la r 5 turbo varie par son mode d alimentation par injection



voila les caisses nues qui arrivaient a cerizay




voila une turbo 1 on apercoi bien la largeur des ailes et des jantes trx etudie en partenariat avec michelin



toujours la meme turbo 1 ici en bleu olympe 405



et cet interieur disons spacial qui a ete dessiner par une femme sur ordre de renault



ici un autre exemplaire en rouge grenade 759





la renault 5 turbo dans la competition




_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
r 5 turbo
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» turbo gt 28 rs!! A EVITER!!!!!!!!
» [VEND]-94- "1" Gros turbo T25 GTS
» [PRE-COMMANDE] Kit réparation Turbo
» ma CHERRY TURBO de 1985 version SUISSE
» r21 2l turbo : Avis, valeur, perf, pièces détachées, etc

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Free Tuning Car :: Le bar :: retro mobile-
Sauter vers: